ECRITURE SUR UN BANC OU FAIRE MOTS DE TOUT BOIS…

         

Curieux hiéroglyphe et étrange scarification d’encre aperçus sur le banc des quais de la gare. Mystérieuse écriture contemporaine comme un sibyllin message à l’endroit de chaque séant. Qui donc pour mettre des mots sur la surface en bois de ces longues chaises reposoirs ? Décidément, la litanie des tags ne respecte aucun terrain, aucune surface! Un appel au secours, un help laconique rédigé le long du pin de ces lattes/écritoires ? Drôle de poésie glissée sur le feuillet du bois. S’asseoir, c’est se reposer et lire avec son postérieur. Bizarre, vous avez dire bizarre…

L’esprit complètement taggueur/ailleurs en surprenante rêverie littéraire. Echappée vers un ciel renversé où les mots deviennent des étoiles qui s’affichent sur ce qui fut – jadis – un arbre.

Comme on trace au canif un cœur fléché sur la pelure d’une écorce.

Moi, je voudrais y mettre tout simplement un Je t’aime ! à l’image d’un adolescent éperdument amoureux.

                                                               © Laurent BAYART

                                                                       5 septembre 2021

2 réflexions sur « ECRITURE SUR UN BANC OU FAIRE MOTS DE TOUT BOIS… »

Répondre à Laurent Bayart Annuler la réponse.